Lettre ouverte aux députés UMP :

Publié le par gafreddy

 

Mesdames et Messieurs les députés de l'UMP,


Le 17 mars 2009, Mr François Fillon, Premier Ministre en titre va engager la responsabilité du gouvernement sur la question de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. En votant contre cette décision, vous avez, paradoxalement, la possibilité de sauver votre majorité face au risque d'extension du mouvement de révolte social actuellement en cours dans les Départements d'Outre Mer.


En effet, la révolte sociale qui a éclaté en Guadeloupe c'est étendue en Martinique et à La Réunion. Ce mouvement, outre qu'il apparaît gagnant vue de la métropole va être la base et l'argumentaire des partis et syndicats souhaitant une telle réaction sur le territoire de la métropole. Or, le 19 mars un mouvement de grève est programmé par l'ensemble des organisations syndicales de salariés en France pour réclamer, entre autres choses, des augmentations de salaire. Compte tenu de la volonté du gouvernement de maintenir une réforme de la recherche et de l'enseignement supérieur rejeté par les universités, d'amorcer une réforme hospitalière désavouée par l'ensemble des acteurs de l'hôpital, d'annoncer une réforme territoriale basée sur la disparition de certaines régions dont la Picardie, de vouloir à tout prix s'en prendre aux jeunes au travers de la lutte contre le téléchargement, le risque est grand que le 19 mars ne soit que le prélude d'une longue période de désordre social pour notre pays.


En votant contre le gouvernement vous avez la possibilité d'éviter qu'à l'identique de ce qui est arrivé en 1968 et 1997 une dissolution ne viennent mettre un terme à une longue période de grèves et conflits sociaux dévastateur pour l'économie et pour le pays.


En votant contre le gouvernement le 17 mars 2009 vous pouvez donner l'occasion au Président de la République de nommer un gouvernement rassemblé et de lutte contre la crise qui, par un vrai dialogue social et de réelles mesures salariales, serait à même d'éviter une longue période de grèves et manifestations qui viendrait fragilisée notre économie déjà mise à mal par la crise actuelle.


Aussi, Mesdames et Messieurs les députés UMP j'ai l'honneur de vous demander de voter contre le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN aux fins de permettre au pays d'échapper à un vrai risque d'extension de la révolte sociale à l'ensemble du territoire.


GABDEL

Source : www.politiblog.fr


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article