L'ouverture du livret A à toutes les banques : une nouvelle erreur du gouvernement :

Publié le par gafreddy

 

L'un des mesures phares du gouvernement a été de permettre à toutes les banques de pouvoir vendre des livrets A alors que jusqu'ici il s'agissait d'un monopole de la Banque Postale et des Caisses d'Epargne.


Le résultat est un nouveau record d'ouverture de tels livrets et du montant des sommes ainsi placées.

Cependant, cette tendance de fonds vers l'épargne de protection se fait au dépend de la consommation, de l'investissement et de l'emploi.


Aussi, alors que la déflation s'installe dans notre pays (- 0,4 % en janvier 2009) et que les grandes entreprises annoncent des plans de suppression d'emplois importants pour relever la valeur de leurs actions (PPR, Saint Gobain, Arcelor Mittal...) on détourne l'argent du circuit de la consommation et du placement en Bourse encourageant ainsi cette logique économique de déflation.


Le gouvernement est sourd et aveugle et privilégie le conjoncturel pour se mentir à lui même. Ainsi si la consommation c'est maintenue en décembre et va légèrement augmentée en janvier c'est le fait de l'impact des fêtes et des soldes. Cependant, structurellement la consommation se réduit et va continuer à se réduire au fur et à mesure de la réalisation des plans sociaux annoncés.


Franchement on ne comprend pas comment un gouvernement qui prétend réaliser une relance par l'investissement peut encourager l'épargne de précaution au détriment de la consommation et de l'investissement boursier porteur d'investissement industriel.


Grâce à la politique économique totalement inefficace et même à contre-courant du gouvernement,

la France va connaître une purge sévère et dans la durée de ses effectifs salariés qui va conforter la spirale déflation-récession qui s'installe dans notre économie.


Commenter cet article