Lettre ouverte de Pierre Arditi, Juliette Gréco et Maxime le Forrestier en faveur d'Hadopi et contre le Parti Socialiste : une incompréhension totale

Publié le par gafreddy

 

La lettre ouverte par des artistes historiquement de gauche en faveur de la loi Hadopi et tout simplement consternante dans la mesure où elle entérine le bénéfice énorme fait par les distributeurs d'accès à leurs dépends et au dépend de leurs œuvres et encourage ceux-ci à fermer les yeux sur les sites de « streaming » financés massivement par la publicité pour les jeux en ligne.


En effet, le développement d'Internet et l'enrichissement des fournisseurs d'accès a été fait en grande partie par le téléchargement d'œuvres cinématographiques mais surtout musicales, téléchargements ayant dopé également la vente des ordinateurs et des accessoires de ceux-ci comme les disques durs externes, les lecteurs MP3, les graveurs de CD et DVD, les CD et DVD vierges etc.... Autrement dit, les fournisseurs d'accès et les fabricants informatiques, qui ce sont enrichis au détriment des auteurs-compositeurs et interprètes, bénéficient d'une amnistie de la part des auteurs eux-même n'ayant rien à payer pour le pillage passé des ouvres sur internet, et reçoivent en prime le bénéfice de la riposte graduée par le paiement de l'abonnement pendant la suspension de l'internaute.


Du fait de cette récompense, les fournisseurs d'accès ont tout intérêt à laisser se développer les sites de streaming avec forces publicités pour inciter un maximum de personnes à télécharger et bénéficier de la riposte graduée.


Faute de licence globale, les artistes prétendument de gauche, anarchistes pour certains, auteurs d'hymne à la liberté comme « San Francisco », qui demandent une surveillance généralisée d'Internet, un flicage organisé et le fait qu'il y ait, non pas une amende à payer au Trésor Public pour être redistribué aux artistes, mais suspension du téléchargement avec maintien du paiement de l'abonnement à l'opérateur privé c'est du jamais vu!!!!


Que des artistes qui se prétendent de gauche, soutiennent qu'un jeune que l'on a incité à investir dans un ordinateur, un accès internet et un lecteur MP3 soit condamné à payer un « abonnement amende » au profit des seuls fournisseurs d'accès au nom de la riposte graduée relève de la gageure et de la trahison.


Elle est en ruine le maison bleue adossée à la colline....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article